3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 18:45

Je n'ai plus pris le temps de venir papoter avec vous depuis plus de 15 jours, mais grâce à André qui se reconnaitra en passant par là et qui m'a envoyé de très anciennes photos de famille, j'ai eu envie de rechercher parmi les miennes aussi et je me suis dit que cela ferait un chouette article.

J'ai fait de la généalogie pendant de très nombreuses années et même si j'ai mis tout cela de côté depuis un bon moment maintenant, j'ai gardé toutes les anciennes photos de famille.

Je vous en montre quelques-unes, dont les plus précieuses, car très anciennes.

Commençons par la plus "récente" car j'y figure ! J'avais 3 ans en 1966, lors du mariage de ma marraine, la soeur de maman. Pas difficile de me trouver...

Plongée dans le passé !

Un peu plus tôt, en 1947, ma marraine est la petite fille blonde devant et ma maman est juste derrière elle ; tout à gauche mes grands-parents.

Plongée dans le passé !

On va faire un bond de plus de 30 ans en arrière pour se retrouver en 1915 environ.

Le petit bonhomme derrière, au milieu de la photo est mon grand-père, né en 1908. Autour de lui ses frères et soeurs, sa maman et sa grand-mère, donc mon arrière-arrière-grand-mère, née en 1841 !

Plongée dans le passé !

Et pour finir, la photo la plus ancienne que je possède, celle de ma grand-mère bébé, probablement prise en 1906 puisque ma grand-mère est née en août 1905, là aussi entourée de sa mère née en 1871 et de sa grand-mère née en 1831 !

C'est donc également mon arrrière-arrière grand-mère !

Plongée dans le passé !

Dommage que je n'aie pas les mêmes photos du côté de papa. Mais il y a des familles dans lesquelles on garde les photos et on les transmet et les familles où on les jette...

Repost 0
Published by Bridget - dans Généalogie
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 09:00

Je n'ai rien publié ces derniers jours car j'étais un peu occupée... En effet, je vous avais déjà parlé de l'association d'histoire dont je fais partie ICI.

Nous avons bien travaillé depuis, toujours dans le cimetière juif du village et là c'était plus ou moins la dernière fois, car on aimerait laisser ces stèles en paix maintenant.

Cette dernière étape consistait à nettoyer correctement les inscriptions de toutes les tombes encore lisibles, pour les photographier, car elles s'abiment de plus en plus vite au fil des mois, et ainsi en garder une trace durable dans un livre.

Le résultat est superbe pour certaines.

Sauvegarde du patrimoine
Sauvegarde du patrimoine
Sauvegarde du patrimoine

Pour d'autres, il a fallu les mouiller pour se rendre compte que l'écriture était encore là et parfois il faut même essayer de lire en touchant, comme en braille, pour arriver à déchiffrer quelque chose.

Sauvegarde du patrimoine
Sauvegarde du patrimoine

L'idée c'est, pour toutes les tombes pour lesquelles on peut encore lire suffisamment de choses, de faire une fiche pour que ces personnes et surtout leur histoire, ne tombent pas dans l'oubli.

Et il y a des historiens qui font des miracles ; là ce n'est qu'un exemple sur une fiche déjà bien abimée par le temps, mais je vous en reparlerai quand les travaux auront avancé...

Sauvegarde du patrimoine
Repost 0
Published by Bridget - dans Généalogie
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 06:00

Je vous disais hier que j'avais fait des gâteaux pour aujourd'hui. En effet, je fais partie d'une toute jeune société d'histoire d'un village voisin, créée il y a quelques mois et nous avions une journée de travail aujourd'hui. Les gâteaux étaient les bienvenus avec un bon café pour nous réchauffer...

 

Ce village abritait une très forte communauté juive et dans la première moitié du 19ème siècle, la population juive était même plus importante que la population catholique. Il y a donc un grand cimetière juif, qui appartient au consistoire israélite, avec près de 1000 tombes en théorie, mais l'ensemble (tombes + cimetière) en très mauvais état car pas entretenu depuis des dizaines d'années.

 

De nombreuses tombes sont envahies par le lierre, par des arbustes qui ont poussé et souvent renversées en partie (tempête de 1999 par exemple)...

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-002.JPG

 

Le consistoire nous ayant autorisés à y travailler, bien que n'étant pas juifs, mais au titre de la mémoire et de l'histoire du village, un bon groupe de volontaires a entrepris un premier travail de débroussaillage, d'arrachage de lierre et de mise à jour de tombes renversées qui étaient recouvertes de terre et d'herbe.

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-004.JPG

 

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-008.JPG

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-047.JPG

 

 

Pour moi qui adore l'histoire, la généalogie, ce fut un régal de pouvoir y travailler ! Je n'avais jamais eu l'occasion d'y entrer, le lieu est fermé en temps normal, mais j'avais très envie de voir les tombes les plus anciennes et d'y lire tous les noms que j'avais déjà vus dans les registres, car j'avais déjà travaillé sur cette commune lors de mes recherches.

 

Les inscriptions étaient en partie en hébreu, en partie en français ou en allemand selon la période, notamment quand l'Alsace était allemande après 1870...

 

Certaines sont très belles.

 

 Cimetiere-juif-octobre-2011-042-bis.jpg

 

 Voici une pierre tombale qui était à terre, recouverte de terre et d'herbe ; une fois nettoyée sommairement, on peut à peine encore y lire les inscriptions, mais avec le peu qu'on déchiffre, on peut trouver la personne enterrée là quand même...

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-027.JPG

 

 Certaines penchent dangereusement et devront être redressées et stabilisées avant qu'on puisse les nettoyer correctement.

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-044.JPG

 

Les plus anciennes datent de 1840. Contrairement aux cimetières catholiques par exemple, se faire enterrer dans un cimetière juif ne coûte rien à la famille (pas de concessions de tombes sur 15 ou 30 ans par exemple) et donc il n'y a pas de date à laquelle la tombe est "rasée". Ces vieilles tombes sont souvent petites et abîmées...

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-052.JPG

 

 Lorsque j'étais à la fac, j'ai pris des cours de yiddish et j'étais capable de déchiffrer un peu cette écriture ; maintenant, j'en suis totalement incapable... Il faudrait que je ressorte mes vieux cours du grenier et que je m'y remette...

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-056.JPG

 

 La prochaine étape (au printemps) consistera à nettoyer correctement chaque pierre pour pouvoir y lire les inscriptions ; ce sera long et compliqué parfois, car il va falloir y aller à la brosse à dent !!!

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-057.JPG

 

 

Le soir, en quittant l'endroit, un dernier regard vers les pierres, avec l'impression d'avoir contribué à redonner vie à ce lieu de mémoire...

 

Cimetiere-juif-octobre-2011-034.JPG

 

Repost 0
Published by Bridget - dans Généalogie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Bridget
  • Le blog de Bridget
  • : Toutes les choses qui me plaisent et me passionnent et elles sont nombreuses !
  • Contact

Profil

  • Bridget
  • Prof d'école de 51 ans, passionnée par mon métier d'abord mais par tant de choses qu'une vie ne me suffira pas pour tout découvrir ! Mariée, un fils de 20 ans et une fille de 14 ans.
  • Prof d'école de 51 ans, passionnée par mon métier d'abord mais par tant de choses qu'une vie ne me suffira pas pour tout découvrir ! Mariée, un fils de 20 ans et une fille de 14 ans.

Recherche